Le guidon, cet inconnu

L’inimitable courbure du cintre de course permet au cycliste de profiter de plusieurs positions pour affronter en tout confort et toute sécurité n’importe quelle situation de conduite, avec la contribution d’un ruban adapté.

 

Le guidon, ou pour être plus précis, le cintre, représente, avec la selle et les pédales, l’un des trois points d’appui du corps sur le vélo et, fixé au pivot de direction de la fourche via la potence, permet de diriger la roue antérieure. Autrement dit, il sert à conduire.

Quel scoop, hein ? Quelqu’un pensait peut-être que c’était pour y brancher un ordinateur…

Blagues mises à part, le cintre est un élément fondamental du vélo, et pas seulement parce qu’il nous permet de conduire notre matériel ou parce qu’il accueille les leviers de frein et les commandes de vitesse. La position de pédalage, et donc le confort et la prestation, dépendent également en grande partie du choix de cet élément et de la façon de le tenir.

L’inimitable forme recourbée du cintre de route, avec les « cornes » orientées vers le bas naquit vers la fin des années 1800 à l’initiative de Marshall Taylor, un « pistard » américain qui inventa cette solution pour obtenir une position plus aérodynamique.

Au fil des années, la forme et la structure, sans compter les matériaux, ont constamment évolué, mais l’idée de départ est restée indemne : la courbure permet au cycliste d’utiliser différents appuis, selon le degré d’effort requis, ou même simplement pour changer de position et éviter la fatigue des bras et du dos.

 

D’abord le choix

Qu’il présente des courbes arrondies, façon italienne, ou plus anguleuses, façon belge, ou encore une ligne plus moderne, à la fois compacte et ergonomique, le guidon doit toujours être en mesure de garantir un bon appui, en fonction des paramètres de largeur, de longueur et de hauteur.

Un choix inadapté peut entraîner non seulement une position inconfortable, mais aussi l’apparition de problèmes physiques gênants.

Il est donc important de faire appel à un bon biomécanicien qui vous aidera à identifier le modèle et la taille appropriés. La largeur, à savoir la distance entre les deux axes des courbes, doit correspondre à la largeur des épaules du cycliste, tandis que trouver la longueur idéale, définie comme la profondeur de la courbure, sert à placer les cocottes du corps de commandes à l’endroit le plus approprié. La hauteur enfin correspond à l’ampleur de la courbure, à savoir la distance entre l’axe de la barre droite et celui de l’extrémité des courbes. Trouver le bon équilibre entre ces mesures permet de maintenir une position plus détendue tout au long de la sortie. Si l’on en croit les anciens, la bonne taille est celle qui permet de maintenir tous les types de prise sans se fatiguer, une astuce banale mais qu’on a tendance à oublier.

 

Êtes-vous bien sûr de le tenir comme il faut ?

Voyons la prise de plus près.

Peut-être vous rappelez-vous, vos premières fois sur un vélo de course, de la sensation étrange que vous a procurée la prise basse au niveau des cornes ? Et de la peur que vous aviez à poser vos mains sur le haut du cintre, sur la partie droite, loin de la sécurité représentée par les freins ? Puis, l’habitude venant, vous avez appris à utiliser tous les appuis et à en exploiter au mieux les caractéristiques.

Ou pas ? Bon, en tout cas, voici un petit topo récapitulatif qui pourra éclairer les néophytes.

Prise basse

La prise « du sprinteur » par excellence, très élégante à voir mais pas toujours très confortable à garder. Tenir le guidon sur les courbes, sous les leviers de frein, permet d’obtenir une position aérodynamique, mais aussi d’avoir le meilleur contrôle du vélo. Utile surtout dans les descentes, mais vous pouvez l’essayer aussi en côte lorsque vous êtes en danseuse. Ça fait tout de suite penser à Pantani, pour ceux qui se souviennent de ses sprints fulgurants et stylistiquement magnifiques.

Prise haute

Prise relax typique, pour des allures « touristiques », avec les mains appuyées sur la barre et un allègement de la charge sur les bras et les épaules. Idéale également pour affronter les côtes en restant assis sur la selle. Les mains ne doivent cependant pas être placées trop près du centre, pour 3 raisons : ne pas compromettre la stabilité de conduite, ne pas « comprimer » le thorax en rendant la respiration plus difficile, et ne pas rester trop loin des leviers de frein.

Prise sur les commandes

Une prise « intermédiaire » qui consiste à tenir le cintre dans sa partie haute, au niveau des leviers de frein, ou bien en tenant directement le corps de commandes par les cocottes en caoutchouc.

Position peu aérodynamique, mais qu’on adopte naturellement quand on se met debout sur les pédales, entraînant ces déplacements latéraux et rythmés du vélo, typiques de l’allure « en danseuse ».

Cela permet de donner plus de force au pédalage, ainsi que d’atteindre plus vite les freins et les vitesses.

 

La bonne adhérence

Bien tenir son guidon signifie donc un plus grand confort mais aussi une sécurité accrue. Un ruban de cintre digne de ce nom contribue indéniablement à ces deux aspects.

Une prise ferme et sans gêne, incertitude ou distraction est la garantie d’une conduite attentive dans toute situation. C’est à partir de ce constat que Selle Italia a breveté Smootape, un ruban hi tech innovant qui, grâce à des bords évasés, permet d’éliminer les bosses et les irrégularités de superposition typiques des rubans classiques. L’effet final est celui d’une surface parfaitement lisse, qui offre une sensation de régularité très agréable.

Résistants, faciles à nettoyer et à remplacer, disponibles dans un vaste assortiment de matériaux, de couleurs et de textures, les rubans Smootape sont disponibles en 4 versions adaptées aux caractéristiques et aux personnalités de chaque cycliste.

Summary
Le guidon du vélo, comment le choisir et le saisir correctement
Article Name
Le guidon du vélo, comment le choisir et le saisir correctement
Description
Le guidon est un élément fondamental pour le cyclisme, mais le choisir et le tenir correctement n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît. Consultez nos conseils
Author
Publisher Name
Selle Italia
Publisher Logo

« Page précédente

Scegli il tuo paese

Europe

Trouvez l'idmatch dealer le plus proche et réservez un rendez-vous

c'est aussi

Saisissez vos données et inscrivez-vous à notre newsletter.

*champs obligatoires