Les Alleycat Races

Urban ride, une facette peu connue du cyclisme urbain qui compte pourtant de nombreux adeptes, et où il est tout aussi important d’avoir une bonne selle pour faire la différence.

La première course des « chats errants » s’est déroulée à Toronto, le 30 octobre 1989, mais de quoi s’agit-il exactement ?

« Pour faire simple », façon de parler, car en réalité, rien n’est simple dans les alleycats. C’est souvent un compromis entre une chasse au trésor et une course classique, qui cache de nombreux pièges.

« Pour faire simple », façon de parler, car en réalité, rien n’est simple dans les alleycats. C’est souvent un compromis entre une chasse au trésor et une course classique, qui cache de nombreux pièges.

Le vélo. Évidemment, le « fixie », vélo à pignon fixe et vedette incontestée des urban bikes, bien que le choix du vélo soit théoriquement libre, tout comme le coursier est libre de choisir le vélo qu’il utilisera pour son travail.

La selle. Là aussi, comme dans le vrai cyclisme, de nombreuses particularités : entre les pavés, les nids de poule et les aspérités en tous genres, le parcours se rapproche du tout terrain, donc l’idéal, c’est une selle comme la SLR X-Cross de Selle Italia qui, grâce à son rembourrage supplémentaire et à une surface plus lisse, garantit le plus grand confort même sur les routes les plus difficiles et « nerveuses ».

Le parcours. Presque toujours dévoilé juste avant le départ, voire « par étapes » pendant la course au fur et à mesure du passage aux différents checkpoints obligatoires, où il faut même parfois surmonter des épreuves avant de recevoir l’adresse du checkpoint suivant.

Même le départ de la course n’est pas chose aisée : les concurrents doivent atteindre leurs vélos posés par terre en courant et enlever la chaîne qui les lie entre eux avant de pouvoir se lancer à tout berzingue dans les rues de la ville.

Le sens de l’orientation. Il est fondamental, tout comme la connaissance des lieux, et j’en veux pour preuve le prix habituellement remis au meilleur « étranger », qui a forcément rencontré plus de difficultés que les habitants du coin.

Comment s’inscrire. Si vous souhaitez participer à l’une de ces folles et sympathiques aventures sur deux roues, le plus dur, c’est de savoir à temps où et quand s’organisera la prochaine course, et le meilleur moyen pour être au courant, c’est le bouche à oreille sur le web, notamment sur les réseaux sociaux.

Prix décerné au vainqueur. Presque toujours symbolique : ceux qui participent aux alleycats ne le font pas pour gagner un prix, mais pour se sentir au cœur d’un mouvement et peut-être, plus probablement, pour la « transgression adrénalinique » de pédaler comme des dératés entre rails, bordures de trottoirs et passants, faisant fi des feux rouges et des priorités.

Summary
La course Alleycat, la course cycliste de la ville Nouvelles du cyclisme
Article Name
La course Alleycat, la course cycliste de la ville Nouvelles du cyclisme
Description
Les courses d'alleycat sont des compétitions informelles sans formule standard, qui se déroulent dans toutes les grandes villes où les messagers à vélo classiques sont connus, appelés alleycat, et souvent auto-organisés par ces derniers.
Author
Publisher Name
Selle Italia
Publisher Logo

« Page précédente

Scegli il tuo paese

Europe

Trouvez l'idmatch dealer le plus proche et réservez un rendez-vous

c'est aussi

Saisissez vos données et inscrivez-vous à notre newsletter.

*champs obligatoires