Quand le dérailleur arrière fait des caprices

Tips&Go

Vélo parfaitement astiqué et en ordre ; une selle neuve super confortable Novus Superflow, pratiquement « sur mesure », choisie avec le système innovant de mesure idmatch de Selle Italia ; des freins parfaitement réglés ; une pression de pneus idéale. Tout va pour le mieux, mais au premier changement voilà cet odieux grincement qui nous fait presque blasphémer.

Il n’y a rien de plus embêtant pour un accro du vélo plutôt maniaque, comme tout bon cycliste qui se respecte, qu’un dérailleur arrière mal réglé, bruyant et peu précis.

Le dérailleur arrière est au nombre des composants les plus sollicités du vélo. Il travaille sous tension et a par conséquent tendance à perdre assez facilement son réglage optimal.

La meilleure chose à faire c’est de porter dès que possible notre vélo chez notre mécanicien habituel pour une belle révision, mais entretemps voyons comment intervenir « sur place » pour résoudre d’urgence ce petit problème.

Régler correctement un dérailleur arrière est une opération assez simple. Il faut néanmoins savoir comment s’y prendre car on risque autrement d’empirer la situation.

Premier conseil à suivre : placer le vélo sur un pied d’atelier, jamais sens dessus dessous, car le poids du dérailleur avant peut gêner le réglage.

 

Butées de fin de course

Le dérailleur arrière, a une butée haute et une basse, pour empêcher que la chaîne tombe de la cassette de pignons. Ces butées sont réglées par deux petites vis cruciformes bien visibles sur le corps (balancier) du dérailleur avant, appelées butées de fin de course ou de butée. Important à savoir : les réglages n’agissent que sur le premier et sur le dernier braquet, la vis haute (H) intervient sur le déplacement de la chaîne sur le pignon plus petit, tandis que la basse (L) sur le pignon plus grand.

Serrer ces vis (pas plus d’un demi-tour) quand la fourchette de dérailleur arrière n’est pas parfaitement parallèle à la roue, en faisant très attention. En cas de petites imprécisions de déplacement de la chaîne d’un pignon à l’autre, il suffit le plus souvent d’intervenir « en finesse » sur la tension du câble au moyen du cliquet prévu sur le dérailleur avant.

 

Le réglage maison

Comment s’y prendre ? Positionnez la chaîne sur le plus petit pignon, changez jusqu’au plus grand puis en sens inverse, en soulevant la partie arrière du vélo et en faisant tourner les pédales à la main, mieux vaut avec l’aide d’un ami, si vous êtes sur la route sans pied d’atelier sous la main.

Si la chaîne a du mal à monter c’est que le câble n’est pas assez tendu, si par contre la chaîne descend difficilement vers les plus petits pignons, c’est qu’il faut détendre légèrement le câble.

À ne pas oublier : en vissant le cliquet on réduit la tension du câble, en le dévissant on l’augmente.

Attention à ne pas exagérer. Il faut procéder pas à pas en vissant ou en dévissant très peu à la fois : le risque, en cas d’« excès » c’est que la chaîne « saute », en montant ou en descendant de 2 pignons d’un seul coup. Retrouver le réglage correct devient alors plus compliqué.

Trouvez l'idmatch dealer le plus proche et réservez un rendez-vous

Selle Italia

Saisissez vos données et inscrivez-vous à notre newsletter.

*champs obligatoires