LE SERRAGE DE LA SELLE

La selle idéale doit être de la bonne taille et être bien réglée au point de vue hauteur, recul et inclinaison, comme chacun sait.

Mais ça ne suffit pas : pour assurer un maximum de sécurité et de fiabilité, il faut qu’elle soit fixée à la tige de selle selon des critères bien précis. Ne pas oublier qu’en serrant le collier on exerce une force sur le cadre de la selle qui, du fait du frottement, évite son glissement et son déplacement. Compte tenu de cette force, il faut adopter des précautions pour éviter des cassures ou des dommages pouvant s’avérer dangereux.

  • Il faut avant tout s’assurer que les mâchoires du collier n’ont pas de bords ou de bavures coupants, pouvant en quelque sorte « marquer » le cadre en le rendant plus fragile à cet endroit Dans ce cas, mieux vaut intervenir avec du papier de verre pour arrondir les angles.
  • Il est aussi très important de déterminer le couple de serrage approprié (indiqué en Nm – Newton mètre), correspondant au produit de la force par la longueur du bras de levier, autrement dit de la clé dans notre cas. Pour savoir combien il faut serrer le collier pas besoin de faire des calculs compliqués, il suffit de consulter les instructions du fabricant de la tige de selle, qui indiquent toujours la valeur maximale. Mieux vaut être prudent et rester légèrement en dessous de la valeur suggérée.
    Surtout en cas de selles avec cadres très légers, un couple de serrage excessif pourrait causer un écrasement des tubes avec risque de cassure.
    Les cadres en fibre de carbone sont très sensibles à ce qu’on appelle l’« effet entaille », et dans ce cas aussi, un effort excessif appliqué sur un point précis pourrait provoquer une cassure.
  • Comment être sûr de ne pas dépasser le couple de serrage indiqué ? Pour serrer les vis de la tige de selle (mais cette précaution est valable pour tous les autres composants du vélo), mieux vaut utiliser une clé dynamométrique, qui permet de serrer à la valeur sélectionnée, grâce à un mécanisme qui émet un claquement quand le couple est atteint.
  • Autre détail exigeant une attention particulière : la surface de contact entre le cadre de la selle et la tige de selle. Pas facile de fournir des valeurs standards, car tout dépend de la géométrie du cadre. On peut tout de même affirmer que des colliers de moins de 32 mm de long risquent de causer des problèmes car ils n’assurent pas la prise nécessaire avec 4 points d’appui symétriques et sûrs, en mesure de bloquer la selle de manière stable.

NB

Selle Italia effectue régulièrement des essais de laboratoire, dynamiques et statiques, sur plusieurs types de tiges de selle et de couples de serrage conseillés par les fabricants.

Les paramètres de la normative internationale ISO 4210 sur les exigences de sécurité des vélos prévoient la réalisation d’essais de « fatigue », avec 1 000 newtons appliqués en un endroit déterminé de la selle et le dépassement de 200 000 cycles fatigue. Les essais statiques exigent en outre d’appliquer sur l’assise une force de 100 kg et de la solliciter 200 000 fois.

Pour offrir au cycliste une garantie de sécurité maximale, Selle Italia ne se limite pas à respecter ces paramètres, elle soumet ses produits à plus d’un million de cycles et de contraintes.

Summary
Le resserrement de la selle: qu'est-ce que c'est et comment l'ajuster
Article Name
Le resserrement de la selle: qu'est-ce que c'est et comment l'ajuster
Description
Serrer la pince est aussi important que la bonne taille, la hauteur, la rétraction et l'inclinaison; Pour cela, il doit être effectué selon des règles précises. Consultez nos conseils.
Author
Publisher Name
Selle Italia
Publisher Logo

« Page précédente

Scegli il tuo paese

Europe

Trouvez l'idmatch dealer le plus proche et réservez un rendez-vous

c'est aussi

Saisissez vos données et inscrivez-vous à notre newsletter.

*champs obligatoires