Parcours de la centième édition du Giro, entre surprises, souvenirs et anciennes émotions.

Milan, 25 octobre 2016. C’était dans l’air, mais c’est maintenant officiel: la présentation du parcours du Giro 2017 n’a pas fait de déçus, avec des propositions riches et nombreuses pour tous les passionnés et experts du secteur. Six étapes pour les sprinteurs, 6 de haute montagne, 7 de moyenne montagne, 2 contre-la-montre. Un périple de 3 572,2 kilomètres le long des routes de la péninsule, un voyage spécialement pensé pour raconter le lien étroit qui existe entre le cyclisme et l’histoire de notre pays. Le départ sera donné le 5 mai en Sardaigne, avec une arrivée sur la terre ferme après deux étapes en Sicile (dont une arrivée en côte sur l’Etna le 9). La ligne d’arrivée sera franchie à l’issue d’une étape évocatrice qui partira le 28 de l’autodrome de Monza à Milan.

La centième et historique édition du Tour d’Italie a été élaborée selon une organisation que Rcs Sport-La Gazzetta dello Sport a voulu à la mesure de la Botte, exaltant les icônes des époques passées, qui méritent de retrouver leur lustre d’antan pour cette occasion si spéciale. Selle Italia, marque phare du cyclisme, partenaire historique du Giro, ne pouvait évidemment pas manquer parmi les acteurs de cette édition destinée à devenir sans doute la plus émouvante de ces dernières années.

Les multiples personnalités politiques et sportives présentes ont pu connaître dans le détail la structure de la prochaine Course rose, pensée comme la manifestation sportive par excellence, mais aussi comme un événement qui porte une valeur socio-culturelle indéniable. L’objectif sera en effet, grâce à l’intérêt que suscite depuis toujours le Giro sur son territoire, de valoriser systématiquement le patrimoine historique de l’Italie sous tous ses aspects, pour qu’elle se montre à elle-même et au monde entier les incomparables excellences qu’elle recèle.

L’événement sera aussi l’occasion idéale pour rendre hommage à ses firmes historiques. Un exemple parmi d’autres : la Forlì-Reggio Emilia partira du lieu de naissance d’Ercole Baldini, vainqueur en 1958 ; l’arrivée de la treizième étape se fera à Tortona, lieu où est mort le Championissime Fausto Coppi, tandis que le départ de l’étape suivante se fera à Castellania, son pays natal ; un départ d’étape est également prévu à Ponte a Ema, lieu où Gino Bartali commença à pédaler, comme pour perpétrer la rivalité qui fit rêver le pays entier, il y a maintenant bien longtemps.

Mais les bonnes causes y trouveront aussi leur place: le lundi 15 mai, deuxième jour de repos à Foligno, sera placé sous le signe de la solidarité à travers des initiatives et des événements en faveur des régions touchées par le tremblement de terre du 24 août dernier.

Il ne reste plus qu’à étudier l’ensemble du programme, dans l’attente de vivre de près les émotions de la course qui fascine l’Italie depuis un siècle, toujours avec la même fantastique intensité.

« Page précédente

Scegli il tuo paese

Europe

c'est aussi

Saisissez vos données et inscrivez-vous à notre newsletter.

*champs obligatoires