Trentin-Haut-Adige

Les montées du 100e Tour d’Italie : Col Pinei, bref, mais pénible

Départ

Ortisei (BZ)

Arrivée

Ortisei (BZ)

Distance

23 km

Dénivelé global

650 m

Altitude maximale

1.475 m

Difficulté

Moyenne

Indiqué pour

Cyclistes amateurs expérimentés

Période conseillée

Printemps-été

Peu de km, mais de qualité, pour cette montée du Tyrol du Sud, « découverte » par le Giro du centenaire, insérée avec Pordoi, Gardena et Valparola dans la grande étape des Dolomites du 25 mai 2017. Pour les cyclistes amateurs, c’est une montée parfaite pour entraîner les jambes en plein confort, éventuellement en selle sur une Max Flite Gel Flow de Selle Italia.

De Ortisei à Castelrotto et retour, à travers le col Pinei, peu connu, il n’y a que 23 km, mais le parcours est parfait si l’on séjourne en Val Gardena avec son vélo et l’on souhaite se tenir en haleine et entraîner les jambes, même avec des entraînements répétés en préparation de sorties plus difficiles.

La faible longueur du parcours va comme un gant pour une selle qui privilégie le confort d’assise, telle que la Max Flite Gel Flow de Selle Italia, avec sa coupe anatomique associée à une couche de gel.

Le Col Pinei (1 475 m d’altitude) est en effet court (5 km) et avec un faible dénivelé (650 m en ajoutant l’aller et retour des deux versants), mais il est en fait très éprouvant, avec deux passages à 15 %, et a l’avantage d’être moins fréquenté que ses « frères » aînés (Sella, Gardena, Pordoi, Valparola, etc.).

En bref, la montée au Col part directement d’Ortisei (BZ), tout de suite très dure, par conséquent il vaut mieux être préparé, car on n’a pas le temps de s’échauffer. Arrivés au sommet, on descend en piqué sur l’autre versant, avec une descente merveilleuse sur un asphalte parfait, plongés dans de verts pâturages à perte de vue.

On arrive rapidement à Castelrotto (BZ), ancien bourg dans le domaine de l’Alpe de Siusi, parmi les plus caractéristiques du Haut-Adige.

Le temps de remplir la gourde à la fontaine du 16e siècle sur la place de l’église et puis, avant que les jambes ne refroidissent, il vaut mieux repartir immédiatement pour refaire la montée au Col en passant par l’autre versant et redescendre de nouveau à Ortisei.

« Page précédente

Scegli il tuo paese

Europe

c'est aussi

Saisissez vos données et inscrivez-vous à notre newsletter.

*champs obligatoires